Communiqué de presse | 08.07.16

Emmanuel Flipo et Assystem à Toulouse pour offrir une vision poétique du monde

La place du Capitole comme un espace d’Art Contemporain le temps de quelques heures pour le plus grand plaisir des Toulousains qui passaient par là, vendredi !

En effet grâce au talent de l’artiste de renommée internationale Emmanuel Flipo, c’est une carte « géo-poétique » que les badauds ont pu voir se réaliser sous leurs yeux. A l’aide de pigments naturels dispersés par l’artiste, ce sont les contours d’un monde où l’environnement prend tout son sens et toute sa place que le public a pu voir émerger sous ses yeux le temps d’une performance artistique hors norme qui questionne l’Humanité sur son rapport à ce qui l’entoure !

Une performance dont le concept résonne dans les valeurs d’Assystem, entreprise engagée dans le « développement durable » et la « croissance d’après ». Cette société française de dimension internationale, très bien implantée à Toulouse, employant 1 700 collaborateurs dans le Sud-Ouest, est partenaire et mécène de l’évènement qui a permis aux Toulousains de découvrir en temps réel la création d’une œuvre éphémère d’art contemporain dont la ville rose se souviendra ! Pour Dominique Louis, Président-Directeur Général d’Assystem, « L’œuvre d’Emmanuel Flipo rejoint la vision qu’Assystem a du monde. Un monde changeant où l’empreinte de l’homme doit rester la plus modeste pour en préserver la beauté et les ressources. Les ingénieurs d’Assystem œuvrent ainsi au quotidien pour développer et mettre en œuvre des solutions garantissant ce que nous appelons la croissance d’après, une croissance durable tirée par l’innovation. »

A travers son art, sur la place du Capitole et grâce aux conditions climatiques qui ont participé à la composition même de l’œuvre éphémère, Emmanuel Flipo a voulu symboliser le rapprochement de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, sa région natale, tout juste rebaptisée Occitanie. Emmanuel Flipo s’est cette fois encore distingué avec une œuvre hors norme (3 000m2) pour mieux illustrer la place de l’homme face à son environnement naturel.

« Une façon d’encourager les spectateurs de cette performance à devenir acteurs des grandes questions qui se posent à l’ensemble de l’Humanité aujourd’hui », explique l’artiste.

Une œuvre sous forme d’un immense mandala créée par celui qu’André-Pierre Arnal a qualifié de « semeur chamanique ».

Actualités connexes

Actualité 07.11.19

Assystem prend part à l'aventure SMR au Royaume-Uni

Actualité 11.10.19

Création d’une Joint-Venture Assystem en Ouzbékistan

Actualité 29.07.19

Trois collaborateurs Assystem remportent le Spark ! contest

Communiqué de presse 08.07.19

Assystem acquiert la société ASCO