Alternance : Comment et pourquoi devenir alternant chez Assystem ?

Léa envisage de poursuivre un master en alternance dans une école d'ingénieur. Elle s'interroge sur le quotidien des étudiants en alternance et sur les perspectives de carrière après l'obtention de son diplôme chez Assystem.

Pour répondre à la question de Léa, nous avons invité dans ce huitième épisode, Hamza Bejtetyene, alternant ingénieur en génie nucléaire.

VOCAL CANDIDAT

Bonjour, je m'appelle Léa et je vais intégrer une école d'ingénieurs pour mon master que je ferai en alternance. J'ai fait ce choix parce que je voulais voir comment ce que j'ai appris pouvait se concrétiser sur le terrain, et j'ai vu que vous cherchiez pas mal d’alternants. Mais comment ça se passe au quotidien chez Assystem quand on est alternant ? Est-ce qu'il y a une possibilité de rester chez vous après mes études par exemple ? Merci !

INTRODUCTION

Bienvenue dans Switchers ! Switchers, c’est un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s’interrogent sur le fonctionnement de l’entreprise. Carrière, management, engagements, valeurs… dans Switchers, pas de sujet tabou. Vous nous envoyez votre question en vocal, directement via WhatsApp, le lien est disponible dans le résumé du podcast. Un vocal est sélectionné dans chaque épisode et un Switcher vous répond.

Les Switchers, ce sont les collaborateurs d’Assystem. Ils sont plus de 7 500 aujourd’hui à accompagner des projets au service de la transition énergétique. Et ils seront encore plus nombreux demain, peut-être avec vous, si vous décidez de rejoindre leur collectif en postulant sur assystem.com.

INTERVIEW

Anne-Charlotte : Nous avons donc entendu en début d'épisode la question de Léa. Merci Léa pour ce vocal. Votre question concerne l'expérience de l'alternance au sein d'Assystem. Pour vous répondre, j'ai invité un Switcher alternant, Hamza. Bonjour Hamza.

Hamza : Bonjour Anne-Charlotte.

Anne-Charlotte : Alors Hamza, vous avez 22 ans, vous êtes aujourd'hui en alternance depuis deux ans chez Assystem. Si j'ai bien compris, vous avez d'abord commencé en licence professionnelle, puis vous avez poursuivi votre alternance en école d'ingénieurs.

Hamza : C'est bien cela ! J'ai commencé en licence professionnelle chargé d'affaires en métallurgie et ensuite j'ai eu l'occasion, grâce à Assystem, de poursuivre en école d'ingénieurs. Et actuellement, c'est ce que je fais depuis un an.

Anne-Charlotte : Est-ce que vous pouvez nous raconter pourquoi vous avez choisi l'alternance et pourquoi chez Assystem ?

Hamza : Je n'ai choisi l'alternance qu'à la fin de mon DUT. J’ai pu effectuer un stage quand j’étais en Bac+2, cela a vraiment été une mini révélation pour moi, j'ai compris que j'aimais pouvoir concrétiser toutes les théories que j'ai pu apprendre et voir que ça apporte une vraie valeur ajoutée. L'énergie nucléaire m'intéresse énormément et en me renseignant sur les différentes entreprises, j'ai découvert Assystem. J'ai également découvert les valeurs auxquelles s'identifiait l'entreprise et je m’y suis vraiment retrouvé. J’ai donc tenté ma chance et me voilà.

Anne-Charlotte : Et comment se sont passés vos premiers jours dans l'entreprise ?

Hamza : Je fais partie du département au sein d’Assystem qui est la base installée, c'est à dire que je travaille directement sur le parc nucléaire en exploitation chez EDF. Les premières semaines, c'est la découverte de l'univers en centrale nucléaire. C'est incroyable, mais on se sent un peu perdu car c'est un langage qui n'est pas du tout familier, que des trigrammes. Donc les premières semaines, c'était de la découverte tous les jours et ça m'a très vite donné envie de m'investir, de pouvoir comprendre de quoi on parlait pour pouvoir effectuer mon travail au plus vite.

Anne-Charlotte : Comment vous vous êtes sentis au fil des semaines ? Est-ce que vous avez réussi à trouver votre place ?

Hamza : Oui, car mes collègues côté Assystem ont vraiment été très gentils avec moi, ils m'ont vraiment pris sous leur aile. Même si je n’étais pas forcément associé à eux, tout le monde était là pour m'aider. À partir du moment où l’on montre qu'on est investi et que l’on veut vraiment découvrir tout l'univers de la centrale nucléaire, les gens nous tendent la main. Donc très vite je me suis senti entouré, encouragé et on me déléguait des petites tâches au fur et à mesure car on voyait que j'étais capable de les effectuer.

Anne-Charlotte : Et est-ce que vous avez un souvenir d'une mission, d'un moment qui a été vraiment marquant pour vous ?

Hamza : Oui, il y a une mission en particulier, c'était une opportunité qui s'est ouverte à moi au cours de mon année de licence professionnelle. C’étaient des activités de maintenance dans le cadre d'une directive technique nationale, c'est à dire qu'on a découvert un soucis dans une centrale en particulier, nous avons résolu le problème et on s'est dit que c'était une bonne idée de nationaliser la solution à tout le parc. Ce sont vraiment des activités avec des forts enjeux, des délais, beaucoup d'interlocuteurs et ce sont les premières missions où j'ai vraiment pu prendre en main de A à Z la charge de travail. C'était vraiment bien, j'en garde de bons souvenirs.

Anne-Charlotte : J'imagine que maintenant vous avez un peu de recul sur votre expérience à ce stade. Qu'est-ce qu'apporte selon vous une formation en alternance comparé à une formation continue ?

Hamza : Je vois deux points qui sont très intéressants de mon côté, surtout si on a la même façon de penser que moi. J’apprécie énormément la théorie, et je trouve cela satisfaisant si derrière je peux l'appliquer à quelque chose qui apporte de la valeur ajoutée, où je vois le fruit de mon travail, que je ne le fais pas « dans le vent ». Les missions que l’on effectue en alternance nous font rentrer plus tôt que prévu dans le monde professionnel, on les valorisera forcément à la fin de notre diplôme. On va en tirer des compétences relationnelles et techniques, et beaucoup d'expérience. Donc pour moi, tout cela est valorisable et surtout cela nous permet d’ouvrir notre champ de vision, car on pense vouloir intégrer un domaine et finalement on découvre des métiers, des responsabilités dont on ne soupçonnait pas l’existence et auxquels on s’intéresse. Parfois il y a des sujets qui m'intéressent moins, mais je découvre des jobs où je me dis «je ne savais pas que ça existait, ça peut m'intéresser dans le futur ». Donc pour moi, l’alternance permet d’élargir sa vision et valoriser au mieux son diplôme plus tard.

Anne-Charlotte : Il y a un événement chez Assystem qui montre à quel point l'entreprise croît au potentiel de ses alternants et de ses stagiaires, c'est le Switch Game. Est-ce que vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Hamza : Le Switch Game, c'est un événement annuel où tous les alternants et stagiaires d’Assystem se retrouvent pour effectuer une compétition sur deux jours. On travaille sur une problématique en sous-groupes et on la présente auprès d'un jury. C’est top, j'aime bien le faire car cela me permet de rencontrer des gens de mon âge qui sont dans la même entreprise, qui sont des gens avec qui on va forcément évoluer, surtout pour nous, dans le monde du nucléaire qui est vraiment très petit. Cela permet de faire des rencontres avec des gens qu’on recroisera forcément car on est dans le même domaine et qu’on fait partie de la même entreprise, donc c'est positif.

Anne-Charlotte : Pour conclure cet épisode de Switchers, est-ce que vous avez un message à faire passer à Léa et à tous les étudiants qui pourraient se questionner sur le choix d'une alternance chez Assystem ?

Hamza : Foncez, tentez votre chance comme je l'ai fait. Si on hésite, c'est qu'au fond on connait déjà la réponse, alors autant se lancer pour ne pas avoir de regrets. Tous les questionnements qu'on peut avoir sont effacés durant le processus de recrutement : on passe deux entretiens, le deuxième se passe avec un manageur côté technique. On peut vraiment parler du poste, de quelles seront les missions, ça permet de savoir si oui ou non cela nous convient et surtout de ne pas de questions. À la fin, on sait déjà si oui ou non on veut rejoindre Assystem.

Anne-Charlotte : Merci beaucoup Hamza. Je crois que votre alternance se poursuit pendant encore quelque temps, n'est-ce pas ?

Hamza : Oui, pour encore deux ans.

OUTRO

Et peut-être que vous êtes un futur salarié en CDI d’Assystem puisque 75 % des alternants reçoivent une proposition de CDI et c'est tout ce qu'on vous souhaite. J'espère que cette discussion a permis de répondre à la question de Léa et à toutes celles qu'on a reçues en lien avec cette thématique. Si vous aussi vous souhaitez poser une question sur le fonctionnement d'Assystem sur l'aventure professionnelle qui pourrait être la vôtre, envoyez-nous tout simplement un vocal WhatsApp via le lien disponible dans le résumé de l'épisode et sur nos réseaux sociaux.

Nous essaierons de répondre à toutes vos questions dans ce podcast et si vous souhaitez rejoindre le collectif des Switchers ou devenir collaborateur d’Assystem et accompagner des projets au service de la transition énergétique, et bien vous pouvez postuler sur le site assystem.com. C'était Switchers, un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s'interroge sur le fonctionnement de l'entreprise.

A très vite pour un prochain épisode.

L'énergie nucléaire m'intéresse énormément et en me renseignant sur les différentes entreprises, j'ai découvert Assystem. J'ai également découvert les valeurs auxquelles s'identifiait l'entreprise et je m’y suis vraiment retrouvé.
Hamza Bejtetyene, Alternant Ingénieur en génie nucléaire

Les switchers témoignent

Switchers, le podcast
Épisode 9
Vie quotidienne chez Assystem : quelle place pour le bien-être au travail ?
Dans le neuvième épisode, nous répondons à la question d'Anna concernant la vie quotidienne et le bien-être des salariés chez Assystem.
AVEC

Emmanuelle Capiez

Vice-Présidente Senior en charge des Ressources Humaines
Switchers, le podcast
Épisode 7
Emploi : Quel est le processus de recrutement et d’intégration chez Assystem ?
Dans le septième épisode, nous répondons à la question de Sofiane concernant le processus de recrutement et d’intégration chez Assystem.
AVEC

Caroline Lamberts

Responsable Recrutement France
Switchers, le podcast
Épisode 6
Stage : Comment ça se passe chez Assystem ?
Dans le sixième épisode, nous répondons à la question de Kamel concernant l’expérience du stage chez Assystem et les éventuelles perspectives d’évolution.
AVEC

Oscar Chesneau

Ingénieur Contrôle Commande