projet

Mise en conformité réglementaire des ancrages sur des centrales nucléaires

Conformité Nucléaire France

Contexte et enjeux

Dans le cadre des Examens de COnformité des Tranches (ECOT), de nombreux contrôles sont à réaliser sur les tranches nucléaires, et notamment le contrôle des ancrages des équipements aux structures supports. L’examen de conformité consiste à comparer l’état réel de l’installation au référentiel de sûreté et à la réglementation applicable, comprenant notamment son décret d’autorisation de création et les prescriptions de l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire).

Les ancrages font référence aux éléments mécaniques assurant un rôle dans l’interface entre l’équipement et son support. L’ancrage est composé d’une plaque d’ancrage ou platine et de tiges s’intégrant au béton de supportage. L’ancrage au sens large comprend la partie du béton qui assure le scellement et la diffusion des efforts transmis par les tiges et la platine.

Le contrôle de conformité d’un ancrage consiste actuellement sur les CNPE (Centre National de Production d’Electricité) à :

  • Contrôler visuellement la conformité d’un ancrage sur site par rapport aux plans de conception
  • Justifier par calcul la conformité de l’ancrage monté sur site, si non-conformité entre le TQC (Tel Que Construit) et les plans de conception
  • Procéder à des modifications et/ou remplacement de l’ancrage non conforme, si le calcul est non conforme

Dans le cadre de ce projet, ce client, leader dans le secteur du nucléaire, a fait appel à Assystem pour réaliser le contrôle sur site, les calculs et le suivi des modifications sur les CNPE dans le cadre de la mise en conformité réglementaire des ancrages (EIPS : Équipement d'Intérêt Protégé pour la Sûreté).

Missions

  • Etablissement des notes de justification de la tenue « Tel Que Construit (TQC) » des supports de tuyauteries EIPS dans les conditions de fonctionnement normal et accidentel
  • En cas de non justification de la tenue du support TQC, proposition d’une solution de renforcement étayée par calcul en tenant compte de la disposition du support et des problématiques d’acheminement de matériel
  • Mise en œuvre d’une méthodologie de contrôle des ancrages des équipements :
    • Par calcul
    • Par essai, en simulant sur un banc d’essai ou in situ les sollicitations représentatives de l’action sismique considérée pour la justification de l’installation
    • Par comparaison en se basant sur des calculs comparables ou en exploitant le retour d’expérience post sismique sur des ancrages et des équipements équivalents
  • Pour chaque constat, remise d’un dossier d’études comprenant :
    • Un descriptif de l’écart
    • La note de justification (autoportante) de la tenue TQC de la platine du support
    • Si nécessaire la proposition de solutions de renforcement de la platine du support et le calcul de justification associé

Compétences clés : calculs mécaniques, systèmes d‘ancrage de matériel au génie civil, référentiels du client, etc.

Volume d’études de l’ordre de 1000 ancrages par tranche nucléaire

Résultats

  • Réactivé et disponibilité des équipes grâce à la mise en place d’une organisation spécifique : obligation de résultat pour l'ensemble des études, incluant un délai de réponse de 4 jours maximum dans le cadre de la forfaitisation de la mission
  • Limitation du nombre d’ancrage à reprendre par la proposition de solutions adaptées à chaque constat d’écart
  • Satisfaction du client qui reconduit la mission depuis 2 ans sur un CNPE en particulier

Une question, un projet ?

Nous contacter