Le consortium britannique SMR nomme un nouveau Directeur Général en intérim

29 avril 2020

Assystem et le consortium d'entreprises développant de nouvelles centrales nucléaires compactes au Royaume Uni ont nommé Tom Samson comme Directeur Général par intérim.  

Cette nomination intervient alors que l'actuel Directeur des programmes, David Orr, prend sa retraite à la fin du mois d'avril.

Tom Samson, ancien PDG de NuGeneration Ltd et plus récemment fondateur et PDG de Guardian Power, a rejoint l'équipe immédiatement.

Le consortium, composé d'Assystem, Atkins, BAM Nuttall, Laing O'Rourke, National Nuclear Laboratory (NNL), Nuclear AMRC, Rolls-Royce, Jacobs et TWI, travaille à la conception d'une centrale électrique unique en son genre qui sera au cœur de l'économie britannique décarbonée. 

Kevin Wilkinson, Directeur de l'unité commerciale d'Assystem UK, déclare : "Nous sommes ravis d'avoir Tom à la tête du consortium pour diriger ce programme très important de production d'énergie à faible émission de carbone."

Tom Samson, souligne à son tour : "Ce consortium joue un rôle essentiel dans notre futur paysage énergétique et possède à la fois l'esprit de collaboration et l'innovation technologique nécessaires pour fournir au Royaume-Uni une réponse nationale aux défis mondiaux du changement climatique".

Assystem est en charge plus particulièrement de la conception et l’installation des structures et systèmes du bâtiment turbine et du bâtiment de refroidissement ainsi que de toutes les utilités associées, en utilisant l'ingénierie systèmes basée sur des modèles (Model Based Systems Engineering) et au design génératif.

La centrale électrique est de conception compacte, dont les composants sont segmentés et fabriqués dans des usines régionales du Royaume-Uni, avant d'être transportés vers des sites nucléaires existants pour un assemblage rapide à l'intérieur d'un auvent résistant aux intempéries. Cela permet de réduire les coûts en évitant les perturbations climatiques et de réaliser des gains d’efficacité en utilisant des processus de fabrication rationalisés et standardisés pour ces composants.

D'ici à 2050, un programme britannique complet pourrait créer jusqu'à 16 de ces centrales électriques et:

  • jusqu'à 40 000 emplois

  • 52 milliards de livres sterling de valeur pour l'économie britannique

  • 250 milliards de livres sterling d'exportations

Chaque centrale électrique pourra fonctionner pendant 60 ans et fournir 440 MW d'électricité, soit suffisamment d'énergie pour alimenter une ville de la taille de Leeds.

Actualités connexes

28.11.2022

Assystem fait l'acquisition de LogiKal

Voir plus
24.11.2022

Assystem renforce son engagement dans la transition énergétique de l'Ouzbékistan

Voir plus
15.11.2022

Assystem et Norconsult accompagnent le programme de démantèlement de la Norvège

Voir plus