Assystem participe à une alliance industrielle pour construire des centrales électriques innovantes

15 avril 2020

Assystem, la deuxième plus grande société indépendante d'ingénierie nucléaire au monde, annonce faire partie d'un consortium britannique à la pointe de la conception et de la construction de centrales nucléaires compactes à faible émission de carbone.

Le consortium, composé d'Assystem, Atkins, BAM Nuttall, Laing O'Rourke, National Nuclear Laboratory (NNL), Nuclear AMRC, Rolls-Royce, Jacobs et TWI, travaille à la conception d'une centrale électrique unique en son genre qui sera au cœur de l'économie britannique décarbonée. 

Le projet vise à construire un parc de 16 centrales électriques compactes de pointe. Ce projet permettra de créer 40.000 emplois au Royaume-Uni. Chaque centrale fournira suffisamment d'électricité (440 MWe) pour charger 63.000 véhicules électriques, 88 millions de smartphones et alimenter 40 millions d'ampoules, soit suffisamment d'énergie pour alimenter une ville de la taille de Leeds (UK). Organisées en flotte, ces centrales électriques apporteront une sécurité d'approvisionnement en électricité au Royaume-Uni lorsque la dépendance aux combustibles fossiles diminuera pour atteindre l'objectif de zéro émission nette carbone en 2050.  

Assystem est présent dans tous les principaux pays développant l'énergie nucléaire, dont le Royaume-Uni, la France, les Emirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, la Turquie et l'Égypte, et estime que l'électricité décarbonée, abordable et sûre, produite par de grandes et petites centrales nucléaires, constituera la base d'un avenir énergétique durable. 

Assystem apporte à ce nouveau défi son expertise en matière de conception et de construction de projets nucléaires dans le monde entier. L’entreprise fournira des services d'ingénierie augmentés en combinant son expertise nucléaire aux méthodologies et outils numériques et data les plus avancés. Assystem aura la responsabilité de la conception des structures et des systèmes du bâtiment turbine et du bâtiment refroidissement et de toutes les utilités associées (« balance of plant »). Pour se faire, l’entreprise aura recours à l'ingénierie systèmes basée sur des modèles (Model Based Systems Engineering) et au design génératif.

Peter Higton, Directeur Général d'Assystem au Royaume-Uni, déclare: "Ce que ce consortium tente de réaliser est très intéressant pour l'économie britannique, car il réunit nos diverses compétences industrielles en matière de conception, de technologie, de construction et de fabrication pour lutter contre le changement climatique et contribuer à atteindre l’objectif « zéro émission nette » d'ici 2050, aux côtés des énergies renouvelables.

"Ces nouvelles centrales électriques compactes produisent de l'électricité à faible teneur en carbone, sont innovantes et peuvent être conçues, fabriquées et construites au Royaume-Uni".

Le consortium apporte un financement égal à l'investissement de 18 millions de livres sterling confirmé par l'organisation gouvernementale britannique, UK Research and Innovation (UKRI).  La première centrale électrique devrait être construite et connectée au réseau électrique national d'ici 2029, si la législation permettant la mise en œuvre du programme est confirmée. 

Assystem recrute, pour en savoir plus sur nos offres d’emplois, cliquez ici.

Actualités connexes

01.12.2022

Assystem signe un protocole d’accord pour accompagner le premier programme nucléaire au Kazakhstan

Voir plus
28.11.2022

Assystem fait l'acquisition de LogiKal

Voir plus
24.11.2022

Assystem renforce son engagement dans la transition énergétique de l'Ouzbékistan

Voir plus