Vie quotidienne chez Assystem : quelle place pour le bien-être au travail ?

Anna, en dernière année d'études d'ingénieur, se prépare à faire son entrée sur le marché du travail. Consciente des nombreuses opportunités dans le secteur, elle attache une grande importance au bien-être au travail et se questionne sur l'organisation, les avantages et les conditions de travail chez Assystem.

Pour répondre à la question d'Anna, nous avons invité Emmanuelle Capiez, Vice-Présidente Senior en charge des Ressources Humaines.

INTRODUCTION

Switchers vous est proposé par Assystem. Vous souhaitez accélérer la transition énergétique partout dans le monde ? Rejoignez Assystem et le collectif des Switchers. Créons ensemble un futur énergétique fiable et viable pour tous.

VOCAL CANDIDAT

Anna : Bonjour, je m'appelle Anna. Je suis en dernière année d'études d'ingénieur. Je souhaite travailler dans le secteur de l'ingénierie et je sais qu'il y a beaucoup d'offres d'emploi. Pour moi, le bien-être au travail est hyper important. Alors quels sont les avantages en tant que salarié à venir travailler chez vous ? Merci beaucoup.

INTERVIEW

Anne-Charlotte : Bienvenue dans Switchers. Switchers, C'est un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s'interrogent sur le fonctionnement de l'entreprise. Carrière, management, engagement, valeurs : dans Switchers, pas de sujet tabou. Vous nous envoyez votre question en vocal directement via WhatsApp. Le lien est disponible dans le résumé du podcast. Un vocal et sélectionné dans chaque épisode, et un Switcher vous répond. Les Switchers, ce sont les collaborateurs d'Assystem : ils sont plus de 7500 aujourd'hui à accompagner les projets au service de la transition énergétique. Ils seront encore plus nombreux demain, peut être avec vous. Vous pouvez rejoindre leur collectif en postulant sur Assystem.com.

Anne-Charlotte : Nous avons donc entendu la question d'Anna en début d'épisode. Merci Anna pour votre vocal. C'est une très bonne question et vous n'êtes pas la seule à l'avoir posée. Nous avons reçu beaucoup de vocaux qui concernent le bien être, l'organisation du travail ou encore les avantages à travailler chez Assystem. Sachez qu'on est particulièrement attentifs à tout ce qui touche le quotidien de nos Switchers. Pour vous apporter des réponses très concrètes, j'ai invité une de nos Switchers qui est la mieux placée pour parler de ce sujet : notre directrice des ressources humaines, Emmanuelle Capiez. Bonjour Emmanuelle.

Emmanuelle : Bonjour Anne-Charlotte.

Anne-Charlotte : Alors chez Assystem, Emmanuelle, quelle importance accorde-t-on à ce sujet du bien être des salariés ?

Emmanuelle : Alors Anne-Charlotte, ce sujet est très important pour nous au sein d’Assystem, puisque la réussite de nos projets, elle dépend avant tout du bien être des équipes. Nos collaborateurs, ce sont vraiment notre plus grande richesse et nous plaçons l'humain au cœur de nos préoccupations. C'est pour ça que nous avons mis en place différentes actions qui portent leurs fruits et nos Switchers, aujourd'hui on peut le dire, se sentent bien dans l'entreprise. La preuve notamment avec un baromètre social avec de très bons résultats qui témoignent d'un fort engagement et d'une satisfaction importante de la part de nos collaborateurs, avec un indice d'engagement global de sept et qui est en augmentation par rapport à 2020.

Anne-Charlotte : Et ce bien être, il est conditionné par quoi dans un groupe comme Assystem ?

Emmanuelle : Par différents facteurs : on va tout d'abord parler d'un mode de management collaboratif avec une très forte proximité entre le management et les collaborateurs, un esprit familial et bienveillant, la possibilité d'être acteur de sa carrière tout au long de son parcours professionnel et d'être encouragé dans son évolution.

Mais on a aussi la formation, c'est à dire le développement des compétences qui est un des axes importants et fort qui a été mis en place au sein du groupe Assystem, un leadership modèle qui rassemble les différentes valeurs et comportements encouragés et qui doivent être incarnés au sein de l'entreprise, et enfin un environnement sain et inclusif.

Anne-Charlotte : Et sur cette thématique de l'inclusion, justement, quels sont les engagements du groupe et quelles mesures concrètes sont prises pour les mettre en œuvre ?

Emmanuelle : La richesse de notre collectif, elle se trouve dans la richesse des profils et des parcours au sein d’Assystem. Notre groupe s'attache à créer et à promouvoir un environnement de travail inclusif, c'est à dire exempt de toute forme de discrimination et au sein duquel les différences sont considérées et valorisées, et ce, sans biais, notamment avec notre programme qui est dédié à la diversité et à l'inclusion, qui se nomme « Switch and act for Inclusion ».

Ce programme accompagne les collaborateurs et organise de multiples actions au quotidien, je peux citer notamment le programme IncredibleWomen en faveur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, mais aussi la mission Handicap qui est dédiée au recrutement de personnes en situation de handicap et à leur accompagnement dans le cadre de leur évolution et dans leur parcours au sein de l'entreprise.

Au regard de ce sujet en lien avec le handicap, Assystem est une entreprise pionnière en matière d'emploi de personnes en situation de handicap, dans la mesure où nous sommes la première entreprise du secteur de l'ingénierie à avoir créé une mission handicap en 2007. D'ailleurs, je vous invite à écouter le podcast d'un de nos Switchers, notamment Nathan Petit qui met en exergue et en avant la politique qui est mise en place au sein de l'entreprise pour accompagner son parcours et comment Assystem l'accompagne au quotidien.

En parallèle, j'ai envie de citer aussi l'ensemble des formations de sensibilisation à la non-discrimination qui sont applicables au sein de l'entreprise, notamment en termes de recrutement, de management, d'intégration ou encore de promotion. Et enfin, j'ai envie de finir avec la politique tolérance zéro qui est déployée au sein du groupe, vis-à-vis des comportements inappropriés en termes de sexisme ordinaire et d'inclusion LGBT+ au travail, avec la mise en place de différentes actions comme des live chat de sensibilisation ou des communications dédiées.

Anne-Charlotte : Il y a aussi un sujet dont on discute beaucoup aujourd'hui, c'est le télétravail. Est-ce que vous pouvez nous expliquer quelle politique Assystem mène sur le sujet ?

Emmanuelle : Absolument. Tout d'abord, j'aurais envie de dire que chez Assystem, nous sommes fiers d'être une entreprise pionnière puisque nous n'avons pas attendu le Covid pour s'emparer du sujet du télétravail, puisque nous avons signé notre premier accord sur le télétravail en 2017.

Donc, nous proposons au travers de cet accord, la possibilité de pouvoir prendre 1 à 2 jours de télétravail par semaine, bien évidemment, pour les postes qui sont éligibles, un troisième jour à titre exceptionnel et aussi la possibilité de pouvoir avoir ce qu'on appelle des jours flottants, donc la possibilité d'avoir une grande flexibilité dans les jours posés et de ne pas être systématiquement sur une même journée, de manière à pouvoir s'adapter au regard de ces contraintes, qu'elles soient personnelles ou professionnelles.

Anne-Charlotte : La question du télétravail en amène une autre, c'est celle du droit à la déconnexion, c'est à dire la frontière entre vie personnelle et professionnelle : qu'est-ce qu’Assystem a mis en place sur ce sujet ?

Emmanuelle : Là aussi, c'est un sujet dont on s'est emparé il y a déjà quelques années, convaincus que c'était un sujet important avec des conditions à proposer à nos collaborateurs de manière très précise, en termes de déconnexion.

C'est pour ça que nous avons signé un accord avec nos partenaires sociaux, et ce, dans le prolongement d'actions qu'on avait déjà menées il y a quelques années en arrière avec la mise en place d'une charte sur l'équilibre vie professionnelle / vie privée en 2012. Donc vous voyez que c'est déjà des actions et je dirais, une approche qui est très fortement incarnée au sein de l'entreprise depuis plusieurs années.

Nous avons des engagements pour un usage raisonnable et raisonné des outils numériques professionnels, avec des périodes de déconnexion absolues à respecter pendant les temps de repos. Par ailleurs, pour pouvoir justement promouvoir cette déconnexion, nous avons des actions de sensibilisation et de formation sur le sujet afin qu'une culture de la déconnexion soit maintenue au sein du groupe et soient bien évidemment plébiscités par nos managers.

Anne-Charlotte : De plus en plus d'entreprises mettent en place des dispositifs pour accompagner leurs collaborateurs dans leur vie quotidienne : téléconsultation, aide juridique, etc. Est-ce que ça existe aussi chez Assystem ?

Emmanuelle : Absolument. Nous avons mis en place depuis 2019 un programme qui se nomme Assystem for Me. C'est un dispositif gratuit de soutien aux salariés qui leur propose un certain nombre de services en termes d'assistance administrative ou juridique, sociale, familiale, mais encore assistance psychologique, assistance santé…

Et donc ce dispositif, je le répète, est totalement gratuit et peut être aussi utilisé par la famille de nos collaborateurs. Et si on doit citer quelques chiffres, on a d'ores et déjà plus de 680 collaborateurs au sein d'un système qui ont fait appel à ce dispositif en 2023 et ce qui a donné environ 1600 entretiens avec des experts spécialisés dans les différents domaines que je viens de citer.

Anne-Charlotte : Il y a d'autres avantages sociaux chez un système comme le CSE, les tickets restaurant… Est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur ce qui est fait dans l'entreprise ?

Emmanuelle : Absolument. Assystem, on peut le dire, est une entreprise avec un socle social avantageux. Donc si on fait un zoom, notamment sur notre CSE, en termes d'œuvre sociale, c'est vraiment un CSE qui permet de proposer de nombreuses activités et de nombreux avantages à nos collaborateurs, notamment en termes, par exemple, de chèque événement, tickets culture, prise en charge à hauteur de 80 % de certaines activités sportives et culturelles, primes de vacances…

Donc il y a vraiment un éventail très large. Si on regarde, on fait un zoom un peu plus sur l'organisation du travail, l'entreprise aujourd'hui propose des congés exceptionnels pour des événements familiaux, une journée d'absence payée pour enfants hospitalisés de moins de seize ans, la possibilité de monétiser tous les ans jusqu'à cinq jours de RTT, si bien évidemment, ces derniers n'ont pas été pris.

La possibilité aussi de mettre à disposition un compte épargne temps, là aussi pour pouvoir épargner des jours de congés qui n'auraient pas été pris sur l'année. Et enfin, on a souhaité mettre en place un accord nommé Don de jour qui permet en fait de déployer un dispositif pour aider des situations difficiles, avec donc une dimension solidaire, c'est à dire que les collaborateurs qui ne prendraient pas des jours de congés ou de RTT puissent faire un don pour accompagner justement ces situations-là vis à vis de collaborateurs en difficulté.

Anne-Charlotte : Comme dans notre podcast, il y a zéro tabou, parlons maintenant rémunération. D'après une enquête d'opinion et réalisée en 2023, la rémunération est l'un des facteurs déterminants pour les 18 - 30 ans lorsqu'ils envisagent de rejoindre une entreprise. Quelle approche adopte Assystem sur ce sujet, Emmanuelle ?

Emmanuelle : Alors, sur le sujet de la rémunération, tout d'abord, nous avons développé une politique qui est claire, c'est à dire que la rémunération, c'est un élément clé de la politique des ressources humaines et elle permet avant tout de reconnaître et de valoriser la performance, l'engagement et la contribution de chacun.

Nous réalisons deux campagnes d'augmentation par an, une en janvier et une en juillet pour pouvoir assurer le fait que nos rémunérations sont adaptées au marché, nous menons des enquêtes régulièrement de benchmark tous les ans au sein de nos différents pays. Par ailleurs, petite précision, on a une démarche en termes de rémunération fixe mais aussi variable, qui permet de valoriser et récompenser la performance individuelle puisque la performance est un élément clé dans notre politique salariale.

En parallèle, on peut aussi parler de redistribution collective des bénéfices au travers d'accords de participation ou d'intéressement, mais aussi d'un socle très avantageux en termes d'assurance et de protection sociale pour les collaborateurs, plus particulièrement en termes de mutuelle frais de santé et de prévoyance. Mais la rémunération n'est pas le seul aspect important pour nos candidats. Je tiens à souligner que l'engagement RSE de l'entreprise joue également un rôle crucial dans leur processus de décision, comme le témoignent nos candidats et nos nouveaux arrivants dans le cadre des nombreux échanges que l'on peut avoir avec eux dans les premiers mois qui suivent leur entrée dans l'entreprise.

Anne-Charlotte : Merci beaucoup Emmanuelle. Je pense qu'on a fait un tour complet de la politique d’Assystem en ce qui concerne le quotidien dans l'entreprise. Anna, j'espère que cela a répondu à votre question et vous a convaincu de candidater pour nous rejoindre.

OUTRO

Anne-Charlotte : Si vous aussi vous souhaitez poser une question sur le fonctionnement d'un système sur l'aventure professionnelle qui pourrait être la vôtre, envoyez-nous tout simplement un vocal WhatsApp via le lien disponible dans le résumé de l'épisode et sur nos réseaux sociaux.

Nous essaierons de répondre à toutes vos questions dans ce podcast et si vous souhaitez rejoindre le collectif des Switchers, devenir collaborateur d’Assystem et accompagner des projets au service de la transition énergétique, et bien vous pouvez postuler sur le site Assystem.com. C'était Switchers, un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s'interroge sur le fonctionnement de l'entreprise.

A très vite pour un prochain épisode.

Nos Switchers se sentent bien dans l'entreprise, comme en témoignent les excellents résultats du baromètre social, qui indiquent un fort engagement et une grande satisfaction parmi les collaborateurs. L'indice d'engagement global, à sept, est en hausse par rapport à 2020.
Emmanuelle Capiez Vice-Présidente Senior en charge des Ressources Humaines

Les switchers témoignent

Switchers, le podcast
Épisode 8
Alternance : Comment et pourquoi devenir alternant chez Assystem ?
Dans le huitième épisode, nous répondons à la question de Léa concernant l'alternance et les perspectives d'évolution au sein d'Assystem.
AVEC

Hamza Bejtetyene

Alternant chez Assystem
Switchers, le podcast
Épisode 7
Emploi : Quel est le processus de recrutement et d’intégration chez Assystem ?
Dans le septième épisode, nous répondons à la question de Sofiane concernant le processus de recrutement et d’intégration chez Assystem.
AVEC

Caroline Lamberts

Responsable Recrutement France
Switchers, le podcast
Épisode 6
Stage : Comment ça se passe chez Assystem ?
Dans le sixième épisode, nous répondons à la question de Kamel concernant l’expérience du stage chez Assystem et les éventuelles perspectives d’évolution.
AVEC

Oscar Chesneau

Ingénieur Contrôle Commande