Yuri, ingénieur dans l'industrie pétrolière, a récemment terminé son CDD et envisage de se réorienter vers un domaine plus écologique. Il pense à une reconversion professionnelle et a appris que le secteur nucléaire recrute activement. Cependant, n'ayant aucune expérience dans ce secteur, il se demande s'il est tout de même possible de s'y former.

Pour répondre à la question de Yuri, nous avons invité deux Switchers : Floriane Leost, cheffe de projet recrutement, et Robin Schoen, ingénieur projet issu d'une de ces promotions.

ANNONCE SPONSORING

Switchers vous est proposé par Assystem. Vous souhaitez accélérer la transition énergétique partout dans le monde ? Rejoignez Assystem et le collectif des Switchers. Créons ensemble un futur énergétique fiable et viable pour tous.

GÉNÉRIQUE

VOCAL CANDIDAT

Yuri : Bonjour, je m'appelle Yuri. Je suis ingénieur dans l'industrie pétrolière. Mon CDD s'est terminé il y a quelques semaines et je souhaiterais me réorienter dans un domaine plus écologique. Je songe donc à me reconvertir professionnellement. J'ai lu que la filière nucléaire recrute beaucoup, mais je n'ai pas d'expérience dans ce secteur-là. C'est quand même possible de rejoindre la filière ? Merci pour votre réponse.

INTRODUCTION

Bienvenue dans Switchers. Switchers, c'est un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s'interrogent sur le fonctionnement de l'entreprise. Carrière, management, engagement, valeurs : dans Switchers, pas de sujet tabou. Vous nous envoyez votre question en vocal directement via WhatsApp. Le lien est disponible dans le résumé du podcast. Un vocal et sélectionné dans chaque épisode, et un Switcher vous répond. Les Switchers, ce sont les collaborateurs d’Assystem. Ils sont plus de 7500 aujourd'hui à accompagner les projets au service de la transition énergétique. Ils seront encore plus nombreux demain, peut être avec vous. Vous pouvez rejoindre leur collectif en postulant sur Assystem.com.

INTERVIEW

Anne-Charlotte : Nous avons donc entendu la question de Yuri en début d'épisode. Merci Yuri pour votre vocal. Vous avez raison, le secteur nucléaire embauche massivement. C'est 100 000 recrutements qui sont prévus d'ici à 2030, notamment pour accompagner la conception et la construction des six nouveaux réacteurs EPR 2 annoncés par le gouvernement français. Ça, ça va avoir et ça a déjà un gros impact chez Assystem. On compte aujourd'hui 5 000 experts du nucléaire dans le groupe et d'ici 2030, ce chiffre devrait passer à environ à 10 000. On embauche donc 1 500 personnes dans le nucléaire en 2024 et certainement plus dans les années à venir. Et pour atteindre cet objectif, on se donne les moyens avec notamment ce qu'on appelle les promos nucléaires. Ça permet à des profils en recherche d'emploi, comme vous Yuri, de plonger dans l'univers de l'ingénierie nucléaire et de vous former à ces spécificités. Pour en parler, j'ai invité deux Switchers : Floriane qui est chef de projet recrutement, et Robin qui est aujourd'hui ingénieur projet et qui a bénéficié de ce programme. Bonjour à vous deux.

Robin : Bonjour.

Floriane : Bonjour.

Anne-Charlotte : Floriane, vous avez contribué à la mise en place de ce programme de promo au sein d'Assystem en collaboration avec France Travail. Quel est son objectif concrètement ?

Floriane : Alors, comme vous l'avez dit Anne-Charlotte, le nucléaire a de grands projets pour l'avenir et pour que tout cela fonctionne, il est clair qu'on a besoin de former toute une nouvelle génération de futurs experts. Et chez Assystem, notre objectif est de doubler nos experts nucléaires d'ici 2030. On ne peut donc plus se contenter de profils nucléaires. C'est pour ça qu’Assystem a mis en place ce programme de promo pour aider des jeunes talents ou des personnes en reconversion hors nucléaire, comme Robin, à devenir des pros du secteur. Les promos, c'est près de 400 heures de formations financées par France Travail, dispensées par des organismes de formation partenaires de qualité, et ce, avant même d'intégrer nos équipes. Ces programmes s'inscrivent dans le dispositif POE (préparation opérationnelle à l'emploi) de France Travail et sont à destination des demandeurs d'emploi.

Anne-Charlotte : Et qui de mieux pour parler de ce programme qu'un ancien élève. Robin, vous avez donc pu bénéficier de cette formation : qu'est-ce qui vous a motivé au départ ?

Robin : Ayant évolué dans le monde industriel, mis à part une vague idée de la complexité des installations et des processus, je ne connaissais pas du tout l'environnement du nucléaire. Le fait d'intégrer et d'évoluer dans une industrie qui pour moi est synonyme d'expertise et de qualité au travers d'une de ses promos représentait une réelle source de motivation et un challenge.

Anne-Charlotte : Alors j'imagine que vous avez envoyé une candidature pour postuler. Comment ça s'est passé ?

Robin : Etant en recherche d'emploi, c'est Assystem et plus particulièrement Floriane qui est rentré en contact avec moi. Après plusieurs échanges avec l’organisme de formation et Floriane, j'ai pu être sélectionné.

Anne-Charlotte : Concrètement, la formation vous a permis de mieux comprendre le secteur j'imagine ?

Robin : Effectivement. Rapidement, on se rend compte qu'il y a énormément de sujet dans le domaine du nucléaire, beaucoup de matériel, de spécificité, un langage particulier et on comprend que l'on ne pourra pas tout maîtriser. La formation s'oriente donc vers des sujets qui sont transverses au nucléaire comme la sûreté, la gestion d'affaires… Nous sommes en relation avec des formateurs ayant une forte expérience dans le nucléaire qui nous transmettent les clés pour comprendre cet environnement. À part ça, c'est une formation en distanciel. Même si les horaires sont fixes, cela permet une certaine flexibilité.

Anne-Charlotte : Floriane, est-ce que c'est comme ça pour toutes les promotions ? Est-ce que la promesse d'embauche est pour tous les participants ?

Floriane : Alors, comme l'indique Robin, pour intégrer une promo chez Assystem, le processus est assez simple et il reste toujours le même : vous postulez avec votre CV pour une offre promotion, l'équipe de formation vérifie vos critères d'éligibilité et des experts techniques évaluent vos prérequis. Puis vous participez à un premier entretien avec l’organisme de formation, puis un entretien final avec un recruteur d’Assystem, souvent moi effectivement. Robin a suivi une formation 100 % en distanciel, mais nos promos peuvent aussi être, en fonction des thématiques, en hybride, en présentiel. Ce qu'il faut retenir, c'est que nos promos suivent la même structure : un tronc commun sur le génie nucléaire, la culture sureté, le fonctionnement des centrales ainsi que des modules comportementaux, puis viennent les partie théoriques et pratiques des métiers visés. On a aussi systématiquement des sessions de pré-onboarding, incluant des présentations, des interventions, des ateliers ou encore même des visites de sites. Et enfin, les formations se concluent toutes sur une semaine en mode projet en équipe, avec une soutenance face à un jury composé de l'équipe pédagogique et des opérationnels techniques d’Assystem. Enfin, bien sûr, tous les apprenants des promos sont couverts par une promesse d'embauche pour toute la durée de la formation. Cette promesse est bien entendu conditionnée à la réussite de la formation, cette dernière étant atteinte si comportement exemplaire, assiduité, ponctualité, etc. Et c'est bien sur ce point que je souhaiterais insister puisque c'est bien l'engagement et le potentiel d'évolution qui sont le plus important pour nous et pour les promos.

Anne-Charlotte : Robin, vous avez réussi votre formation en 2023 et vous avez été recruté chez Assystem en tant qu'ingénieur projet dans la foulée. Est-ce que la formation vous a permis de vous intégrer sereinement dans l'entreprise ?

Robin : Cette formation m'a permis d'avoir un premier pied dans le monde du nucléaire, voir certains processus EDF, l'organisation… Et le fait d'avoir été formé par un ancien collaborateur EDF ayant travaillé dans un CNPE permet d'avoir la vision de notre futur client. Bien sûr, en intégrant une nouvelle entreprise, nous devons nous conformer à son organisation, son assurance qualité, ses outils… Cela représente la phase d'intégration, qui est bien organisée chez un Assystem.

Anne-Charlotte : Alors ça doit vous faire plaisir Floriane, de voir que cette formation fonctionne et pas qu'avec Robin, j'imagine. Quels sont les résultats de ses promos aujourd'hui ?

Floriane : Alors oui, on est très fiers. Depuis le lancement des promos en 2022, ce sont déjà près de 190 collaborateurs formés qui ont rejoint Assystem. Ça représente aussi en 2023 11 % de nos recrutements. Globalement, on a un taux de réussite de 90 % suite à ces formations, c'est à dire qu'on embauche la quasi-totalité des apprenants impliqués dans le dispositif. Ces derniers sont globalement très satisfaits et très reconnaissants de cette opportunité. Ce qui est intéressant, c'est aussi de voir qu'il y a un vrai esprit promo qui naît avant même les prises de postes et qui perdure ensuite. Ça facilite vraiment l'intégration des nouveaux collaborateurs et ça crée une ambiance de travail agréable et authentique dès le départ.

Anne-Charlotte : Robin, peut être un dernier mot pour Yuri et pour toutes celles et ceux qui pourraient être intéressés par ces promos nucléaires. Est-ce que vous conseillez cette formation ? Est-ce que vous referiez ce choix ?

Robin : Oui, bien sûr, je conseillerai cette formation chez Assystem. Pour ma part, c'est un environnement stimulant, avec de supers collègues et un environnement où il y a de multiples expertises et donc le moyen de monter en compétence rapidement.

Anne-Charlotte : Merci Floriane et Robin, c'était un échange très intéressant et j'espère que cette discussion a permis de répondre à la question de Yuri et vous aura donné envie, à vous qui nous écoutez, de rejoindre Assystem. Toutes les informations sur les promos nucléaires sont en ligne sur le site du groupe Assystem et sur le site de France Travail.

OUTRO

Si vous aussi vous souhaitez poser une question sur le fonctionnement d'Assystem sur l'aventure professionnelle qui pourrait être la vôtre, envoyez-nous tout simplement un vocal WhatsApp via le lien disponible dans le résumé de l'épisode et sur nos réseaux sociaux. Nous essaierons de répondre à toutes vos questions dans ce podcast.
Et si vous souhaitez rejoindre le collectif des Switchers ou devenir collaborateur d’Assystem et accompagner des projets au service de la transition énergétique, et bien vous pouvez postuler sur le site assystem.com. C'était Switchers, un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s'interroge sur le fonctionnement de l'entreprise, à très vite pour un prochain épisode.

Cette formation m'a permis d'avoir un premier pied dans le monde du nucléaire. Aussi, j'ai pu bien comprendre l'organisation et les processus de certains de nos clients grâce à un tuteur et des collègues expérimentés, ce qui m'a permis de m'intégrer rapidement.
Robin Schoen Ingénieur Projet

Les switchers témoignent

Switchers, le podcast
S03E02
Mobilité professionnelle : est-on accompagné chez Assystem ?
Dans le dixième épisode, nous répondons à la question de Corine concernant la mobilité professionnelle chez Assystem.
AVEC

Benoît Bouverne

NCIO Contract Manager
Switchers, le podcast
S03E01
Vie quotidienne chez Assystem : quelle place pour le bien-être au travail ?
Dans le neuvième épisode, nous répondons à la question d'Anna concernant la vie quotidienne et le bien-être des salariés chez Assystem.
AVEC

Emmanuelle Capiez

Vice-Présidente Senior en charge des Ressources Humaines
Switchers, le podcast
S02E04
Alternance : Comment et pourquoi devenir alternant chez Assystem ?
Dans le huitième épisode, nous répondons à la question de Léa concernant l'alternance et les perspectives d'évolution au sein d'Assystem.
AVEC

Hamza Bejtetyene

Alternant ingénieur génie nucléaire chez Assystem