Engagements et valeurs : Peut-on les porter au travail ?

Oriane cherche un nouveau boulot et est tombée sur une offre d’emploi d’Assystem. Dans la vie, c'est une personne très engagée dans la lutte contre le changement climatique. Cet engagement fait partie d'elle et elle aimerait pouvoir le porter dans son entreprise. Elle s'interroge "Est-ce possible chez Assystem ? 

Dans ce cinquième épisode de Switchers, nous avons invité Jeanne Sabin, Project Management Officer, pour répondre à la question d'Oriane.

Ça fait plus de six ans que je suis chez Assystem car j'ai trouvé l'équilibre et l'engagement dont j'avais besoin.
Jeanne Sabin, Project Management Officer

ANNONCE SPONSORING

Switchers vous est proposé par Assystem. Vous souhaitez accélérer la transition énergétique partout dans le monde ? Rejoignez Assystem et le collectif des Switchers ! Créons ensemble un futur énergétique fiable et viable pour tous.

GÉNÉRIQUE

VOCAL CANDIDAT

« Bonjour, moi c’est Oriane. Je cherche un nouveau boulot et je suis tombée sur une offre d’emploi d’Assystem. Dans la vie, je suis une personne très engagée dans la lutte contre le changement climatique. Cet engagement fait partie de moi et j’aimerais pouvoir le porter dans mon entreprise. Est-ce possible chez Assystem ? Voilà, j’espère que ma question sera sélectionnée, à bientôt ! »

INTRODUCTION

Bienvenue dans Switchers ! Switchers, c’est un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s’interrogent sur le fonctionnement de l’entreprise. Carrière, management, engagements, valeurs… dans Switchers, pas de sujet tabou. Vous nous envoyez votre question en vocal, directement via WhatsApp, le lien est disponible dans le résumé du podcast. Un vocal est sélectionné dans chaque épisode et un Switcher vous répond.
Les Switchers, ce sont les collaborateurs d’Assystem. Ils sont plus de 6000 aujourd’hui à accompagner des projets au service de la transition énergétique. Et ils seront encore plus nombreux demain, peut-être avec vous, si vous décidez de rejoindre leur collectif en postulant sur assystem.com.

INTERVIEW

Anne-Charlotte : Merci Oriane pour ce vocal. Votre question concerne la possibilité de porter au sein d'Assystem des initiatives au service de votre engagement pour le climat. Pour vous répondre, j'ai invité une Switcher, Jeanne Sabin. Bonjour Jeanne.

Jeanne : Bonjour Anne-Charlotte.

Anne-Charlotte : Ravie d'être avec vous aujourd'hui. Alors Jeanne, vous avez 29 ans, vous êtes chez Assystem depuis plus de six ans et vous occupez actuellement un poste de Project Management Officer. L'engagement dont parle Orianne, est ce qu'il vous parle ? Vous êtes une personne vous aussi, animée par des convictions très fortes, il me semble.

Jeanne : Oui, complètement. Je comprends vraiment le positionnement d’Oriane car j'ai toujours souhaité que mon engagement professionnel soit en cohérence avec mon engagement personnel. Pour moi, il y a justement plusieurs axes possibles pour s'engager. Moi, j'ai choisi les projets d'ingénierie dans l'énergie chez Assystem, qui est un acteur de la transition énergétique. Et justement, ça fait plus de six ans que je suis chez Assystem car j'ai trouvé l'équilibre et l'engagement dont j'avais besoin.

Anne-Charlotte : Alors justement, ces convictions, vous les avez converties en actions. Au-delà des projets d'ingénierie sur lesquels vous pouvez travailler, vous êtes impliquée dans différentes initiatives lancées en interne, notamment la création d'un collectif, Switchers for Climate. Est-ce que vous pouvez nous en parler ?

Jeanne : Alors, le collectif a été créé lors d'un concours d'innovation en 2019 avec quatre collègues. Il a été porté au début, vraiment par des initiatives personnelles, avec des actions réalisées avec les moyens du bord et surtout la motivation de ces quatre personnes qui sont encore présentes aujourd'hui chez nous. Le collectif en faveur du climat, je l'ai rejoint il y a un environ trois ans grâce au bouche à oreille de ma chef de projet de l'époque, qui est justement une des piliers de la création de ce collectif.

Et depuis, c'est vrai que j'ai un engagement de plus en plus soutenu, notamment dans la partie animation. Depuis la restructuration de la RSE, on a pu dynamiser ce collectif pour l’étendre à tous les collaborateurs de tous les pays et de toutes les agences.

Pour vous en dire un petit peu plus sur les objectifs et les différents degrés d'investissement qu'on peut avoir : donc le premier niveau, ça peut être vraiment le partage de valeurs communes qui est un axe plutôt personnel de développement ; après, on veut aller jusqu'à proposer des idées à déployer pour sensibiliser nos collègues ; après, ça peut être donner des clés pour comprendre les enjeux climatiques et énergétiques ; et le dernier niveau qui est de développer un projet en interne un peu plus structurant en faveur de l'environnement.

Anne-Charlotte : Avec ce collectif Switchers for Climate, vous avez pu mener quels types d'actions concrètement ?

Jeanne : Alors on a commencé avec les agences de Paris et Lyon, avec la sensibilisation aux éco-gestes simples via des communications sur les réseaux ou les affiches. Et ensuite, on essaye de participer tous les ans au concours d'innovation. Par exemple l'année dernière, ou il y a deux ans, on a déposé le projet de carbone avec trois autres de mes collègues qui étaient autour d'un label pour coter les projets selon leurs impacts environnementaux avec la proposition d'actions pour limiter justement leur impact carbone et avec pour objectif de s'améliorer à chaque revue de projet.

Ensuite, on est pas mal sollicités par différentes entités pour parler du climat ou des gestes simples du quotidien. Par exemple, on est dans le projet de Green IT pour agir sur la sobriété de nos systèmes d'information au sens large et sensibiliser à l'utilisation de la donnée, par exemple dans les messageries dans nos activités digitales. Et notre plus belle action de 2022, qui est toujours en cours, c'est le déploiement de la Fresque du climat. La Fresque du climat, c'est un atelier ludique pour sensibiliser aux causes et conséquences concernant les impacts sur l'environnement. On a aujourd'hui plusieurs animateurs en interne et on souhaite continuer cette action sur 2023.

Anne-Charlotte : Est-ce que vous bénéficiez d'un accompagnement de la part du groupe Assystem ?

Jeanne : Oui. Pour remettre un peu de contexte, le collectif Switchers for Climate est une initiative d'investissement personnel complémentaire à nos missions qui est totalement indépendante des actions de la direction. Donc, ce collectif a été créé lors d'un concours d'innovation, ce qui nous a permis d'avoir une reconnaissance immédiate puisque la direction fait partie du jury.

Mais après, ça a pris un peu de temps quand même pour avoir un soutien affirmé. Aujourd'hui, on a eu la validation de la direction pour avoir une ressource pour le déploiement de la Fresque du climat. Donc je trouve qu'on est sur la bonne voie, que c'est une victoire et j'espère que ça en promet bien d'autres par la suite.

Anne-Charlotte : On a bien compris que les Switchers for Climate portent des projets en lien avec l'accélération de la transition énergétique, ce qui résonne évidemment avec la mission d'Assystem. Mais est ce qu'il existe d'autres initiatives sur d'autres thématiques au sein de l'entreprise ?

Jeanne : Oui, et elles sont nombreuses. Pour moi, il y a quand même une initiative pour chaque personne qui souhaite s'engager en accord avec les valeurs d'Assystem et la politique RSE, bien sûr. Après, les brins d'ADN sont nombreux chez Assystem. Je vous ai parlé par exemple du concours d'innovation qui a été lancé depuis 2017, qui a permis à de nombreux projets et initiatives de voir le jour, comme les Switchers for Climate.

Mais j'aimerais bien vous parler d'une autre initiative qui est peut-être un peu plus récente et un peu moins connue, qui s'appelle Nos Quartiers ont du Talent (NQT) et qui fait partie d'un autre pilier, le pilier Switch & Act for People, qui permet le mentorat justement de jeunes pour trouver un emploi, ceux qui viennent d'un milieu peu favorisé, avec peu de réseau. Parfois, c'est un métier de niche, parfois c'est simplement qu'ils ont peu confiance en eux et qu'ils ont juste besoin d'être encouragés, accompagnés.

En plus, au sein d’Assystem, il y a une belle équipe interne qui nous permet de nous accompagner. Ça permet de nous faire grandir et ça nous apporte vraiment beaucoup personnellement. Et ce que j'aime bien également dans ces initiatives, c'est qu'on peut vraiment moduler le temps d'investissement selon l'énergie du moment qu'on a à disposition.

D'ailleurs, au sein du pilier Switch & Act for People, il y a une autre initiative qui est également née de l'engagement des collaborateurs il y a une dizaine d'années. C'est IncredibleWomen qui est aujourd'hui le programme « mixité » de l'entreprise, déployé partout dans le monde.

Anne-Charlotte : Alors, Jeanne, pour conclure cet épisode de Switchers, est ce que vous avez un message à faire passer à Oriane ? Un message qui peut aussi intéresser toutes celles et tous ceux qui nous écoutent ?

Jeanne : Oui, je dirais : osez ! Osez poser des questions, osez échanger avec votre entourage que vous ne connaissez pas, peu importe la hiérarchie. Pour moi, tant que vous avez une démarche vraiment respectueuse et réellement intéressée, ça permettra de créer des opportunités et ça permettra de vous enrichir et surtout de pouvoir transmettre à votre tour.

J'aime bien partager une petite anecdote quand on me pose des questions sur mon évolution. Avant, j'avais souvent tendance à répondre : « J'ai eu de la chance », et parfois on m'a dit en retour « Mais la chance, ça se provoque ». Et finalement, c'est vrai que j'en suis de plus en plus convaincue, parce qu'avec le recul, j'ai vraiment dû plusieurs fois sortir de ma zone de confort pour créer ces opportunités. Donc voilà, pour moi, c'est oser.

Et sans cette volonté, le collectif, il n’aurait jamais vu le jour. On n'aurait pas rassemblé de plus en plus de collègues au sein de ce collectif. On ne serait pas soutenu par ce contact direct avec plusieurs personnes de la direction chez Assystem. Assystem, c'est vrai que c'est une entreprise quand même qui nous encourage à oser pour créer nos propres opportunités.

OUTRO

Eh bien merci beaucoup, Jeanne. C'était passionnant d'échanger avec vous. J'espère que cette discussion a permis de répondre à la question d’Oriane et à toutes celles qu'on a reçues en lien avec cette thématique.

Si vous aussi vous souhaitez poser une question sur le fonctionnement d’Assystem, sur le parcours professionnel qui pourrait être le vôtre, envoyez-nous tout simplement un vocal WhatsApp via le lien disponible dans le résumé de l’épisode et sur les réseaux sociaux du Groupe. Nous essayerons de répondre à toutes les questions dans ce podcast. Et si vous souhaitez rejoindre le collectif des Switchers et accompagner des projets au service de la transition énergétique, et bien vous pouvez postuler sur le site Assystem.com.

C’était Switchers, un lien direct entre le groupe Assystem et les candidats qui souhaitent postuler et qui s’interrogent sur le fonctionnement de l’entreprise. A très vite pour un prochain épisode !

 

Les switchers témoignent

Switchers, le podcast
Épisode 7
Emploi : Quel est le processus de recrutement et d’intégration chez Assystem ?
Dans le septième épisode, nous répondons à la question de Sofiane concernant le processus de recrutement et d’intégration chez Assystem.
AVEC

Caroline Lamberts

Responsable Recrutement France
Switchers, le podcast
Épisode 6
Stage : Comment ça se passe chez Assystem ?
Dans le sixième épisode, nous répondons à la question de Kamel concernant l’expérience du stage chez Assystem et les éventuelles perspectives d’évolution.
AVEC

Oscar Chesneau

Ingénieur Contrôle Commande
Switchers, le podcast
Épisode 4
Évolution et carrière : Peut-on être ambitieux ?
Dans le quatrième épisode, nous répondons à la question d’Antoine concernant la possibilité d’être accompagné dans l’évolution de sa carrière au sein d’Assystem.
AVEC

Stéphane Aubarbier

Directeur Général Délégué