Assystem rejoint un consortium soutenant le projet de centrale nucléaire Sizewell C au Royaume-Uni

15 juillet 2020

Assystem, groupe international d’ingénierie, a rejoint un consortium industriel au Royaume-Uni exhortant le gouvernement britannique à soutenir Sizewell C, le projet de nouvelle centrale nucléaire basée sur la côte du Suffolk au Royaume-Uni.

Assystem, aux côtés de 32 autres entreprises et organisations, appelle le gouvernement britannique à donner son accord pour démarrer ce grand projet d'infrastructure.

Le consortium estime que Sizewell C est un projet de relance qui apportera une impulsion économique majeure au Royaume-Uni, d'une valeur d'environ 14 milliards de livres sterling (soit environ 15,5 milliards d’euros), et contribuera la transition verte du UK.

David Price, Business Unit Director, Assystem said: “Assystem is delighted to join the Sizewell C Consortium, a proposal that can guarantee jobs right here in the UK and particularly the regions where we operate in the North West, North East, East Midlands and South West, as well as supporting a low carbon energy mix to help us meet Net Zero by 2050.”

Le consortium a l'intention de signer un protocole d'accord avec certaines régions du Royaume-Uni afin de garantir les emplois et les investissements britanniques nécessaires à la construction de Sizewell C. Jusqu'à 70 % des contrats liés au projet Sizewell C seront attribués  à des entreprises basées en Grande-Bretagne, garantissant l'avenir de la chaîne d'approvisionnement nucléaire du pays et créant des dizaines de milliers d'emplois dans tout le Royaume-Uni. 

La future centrale nucléaire Sizewell C fournira 3,2 GW d'énergie décarbonée  et permanente, soit une quantité suffisante pour alimenter plus de six millions de foyers. En développant un projet presque identique à Hinkley Point C, la nouvelle centrale électrique actuellement en construction au Royaume-Uni Sizewell C devrait bénéficier d'importantes économies. Les premiers travaux, impliquant des contrats d'une valeur allant jusqu'à 330 millions d’euros, pourraient commencer cette année. 

L'approbation du projet serait une avancée considérable pour le secteur nucléaire au Royaume-Uni, qui fournit actuellement plus de 60 000 emplois directs hautement qualifiés, et le maintien de 160 000 autres emplois indirects au sein de toute la chaîne d'approvisionnement britannique.

Actualités connexes

01.12.2022

Assystem signe un protocole d’accord pour accompagner le premier programme nucléaire au Kazakhstan

Voir plus
28.11.2022

Assystem fait l'acquisition de LogiKal

Voir plus
24.11.2022

Assystem renforce son engagement dans la transition énergétique de l'Ouzbékistan

Voir plus